Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Dossier à la Une

Feowl : une plate-forme internet pour lutter contre les coupures d’électricité au Cameroun

MFI/RFI

Des journalistes européens et africains s’associent pour mettre en place une plate-forme internet recensant les coupures de courant à Douala. Elle permettra de mesurer l’ampleur du problème, considéré comme un véritable fléau dans la capitale économique du Cameroun. Pour mener à bien cette initiative non gouvernementale, ils comptent sur l’implication des habitants de la ville.


Feowl : une plate-forme internet pour lutter contre les coupures d’électricité au Cameroun

Recenser avec précision l’ampleur des coupures d’électricité à Douala, tel est l’objectif de Feowl. Cette plate-forme internet collectera et analysera les informations envoyées par les habitants victimes de ces pannes énergétiques très fréquentes dans la capitale économique du Cameroun. Une approche innovante qui se veut une première étape pour combattre le problème des délestages, comme on les appelle au Cameroun, et sur lesquels aucune donnée précise n’est disponible.

Ces défaillances techniques aux multiples ramifications économiques et sociales minent la qualité de vie des habitants. La liberté d’expression des citoyens est aussi en jeu, comme le rappelle Julie Owono, membre d’Internet sans frontière et partenaire du projet, car un accès stable à l’électricité est indispensable à l’usage d’internet.
 

Evaluer son approvisionnement en électricité
 
Le projet Feowl, mené par une équipe de journalistes et de développeurs européens et africains, a une devise : «
Ce qui peut être mesuré peut être changé ». Pour répondre aux rapports contradictoires des autorités et au manque d’informations fiables sur la question énergétique en Afrique, l’équipe a imaginé une plate-forme open-source (c’est-à-dire ouverte aux contributions extérieures) sur laquelle les résidents de Douala viendront chaque jour évaluer leur approvisionnement en électricité.

Entre deux coupures de courant, ils pourront utiliser Facebook, Twitter ou leur téléphone pour se connecter et envoyer leurs informations. Les données collectées seront ensuite vérifiées, organisées et rendues publiques par les « datajournalistes », des spécialistes de la collecte et de l’analyse de données brutes.

Avec cette méthode basée sur le crowdsourcing, Feowl entend répondre à des questions très concrètes : combien de temps dure en moyenne une coupure ? Quel quartier est le plus touché ? À quel moment de la journée ? Quelle est l’incidence sur l’activité économique de la ville ?
 

Des causes de délestages multiples

 
Co-piloté par deux pionniers du « datajournalisme » en France, Nicolas Kayser-Bril et Pierre Romera, en partenariat avec Internet sans frontière, Wasamundi et Tesobe, Feowl se veut être avant tout un travail « journalistique d’utilité publique », à destination des ONG et du gouvernement. Actuellement sur place, les deux journalistes font le tour des radios locales pour faire connaître leur idée auprès de la population.

Joint au téléphone par RFI, Nicolas Kayser-Bril explique avoir voulu se rendre compte sur le terrain de l’ampleur et de la nature du problème. Car à la différence des pays occidentaux où une coupure de courant est facilement identifiable, en Afrique, les causes peuvent être multiples. Un défaut d’alimentation du fournisseur (volontaire ou non), tout comme la chute d’un arbre sur une ligne de courant ou bien une panne de disjoncteur de contrebande, peuvent causer ces délestages. Il est donc impossible pour les fournisseurs de courant locaux de mesurer le problème avec précision.

Financé par International Press Institute après avoir gagné un concours international, Feowl devrait lancer sa plate-forme d’open-data en octobre. Objectif, si les résultats sont concluants : étendre leur étude au reste du pays et pourquoi pas en dehors des frontières du Cameroun. Les créateurs du site s’engagent par ailleurs à mettre le code de la plate-forme en accès libre, permettant ainsi à de nouveaux développeurs d’adapter cette méthode pour étudier d’autres carences énergétiques et sanitaires, l’approvisionnement en eau par exemple. Si Feowl réussit son pari, on devrait donc y voir plus clair au Cameroun, au sens propre comme au figuré.

 

Guillaume Gendron

Lu 47 fois
Notez
Rédigé par MFI/RFI le Mardi 17 Juillet 2012
S'identifier

RFI : [Reportage] Boko Haram: polémique autour du rapatriement des réfugiés http://t.co/HvspHfF8w6 http://t.co/ISb7TYZECT
Samedi 24 Janvier - 09:11
Banque mondiale : Quelles grandes évolutions façonneront le marché du travail à l’horizon 2020? http://t.co/j6s7kSrll4 http://t.co/tJWfr0D10h
Samedi 24 Janvier - 09:00
Le Matin Algérie : Droits de l'homme en Arabie saoudite: un monarchie à l'abri des critiques http://t.co/pCP09s83DQ
Samedi 24 Janvier - 08:57
RFI : Mauritanie: mutinerie de détenus salafistes à la prison de Nouakchott http://t.co/40rRPH9Vvr http://t.co/wbTVtXgNEH
Samedi 24 Janvier - 05:42
Breaking 3.0 : Memo US : "Les donateurs d'#ArabieSaoudite constituent la plus importante source de financement du (...) terrorisme" http://t.co/G0HKNb5SLt
Vendredi 23 Janvier - 23:41
Jeune Afrique : Annonces de cessez-le-feu en #Libye, le début d'une sortie de crise ? > http://t.co/GwvdHIpAIR #ONU
Mardi 20 Janvier - 00:05
Middle East Eye : Mauritania rocked in wake of anti-slavery trials #slavery #HumanRights http://t.co/kfmUcvTb7v http://t.co/UUYXac9v4P
Mardi 20 Janvier - 00:01
RFI : UE: les pistes des Vingt-Huit contre le terrorisme http://t.co/WJBeK2IiRj http://t.co/GYgzsiVe5d
Mardi 20 Janvier - 00:00
Calestous Juma : Time To Change The #Africa Narrative – @AshishJThakkar http://t.co/sgYDmdaH1r >@VenturesAfrica #Africa #Future #ChangeNarrative
Lundi 19 Janvier - 23:53
RFI Afrique : Emeutes au Niger: lourd bilan et deuil national http://t.co/RbJCcKGG8y http://t.co/crs7tqCGKd
Lundi 19 Janvier - 22:10
Ministère Intérieur : .@BCazeneuve inaugurera demain matin le #FIC2015 av Thomas de Maiziére, son homologue Allemand #cybersécurité @FIC_fr http://t.co/IR85Ab2KqJ
Lundi 19 Janvier - 18:55
Ciesma mauritanidees : Al-Qaida est-il vraiment responsable de l'attaque contre “Charlie Hebdo” ? http://t.co/TYhE6bhK4u
Samedi 17 Janvier - 14:07
Ciesma mauritanidees : «Mal nommer les choses, c’est ajouter au malheur du monde» Albert Camus
Samedi 17 Janvier - 12:57
Ciesma mauritanidees : France may be overreaching in crackdown after Charlie Hebdo murders http://t.co/wwcKUKveQE
Samedi 17 Janvier - 12:53
Ciesma mauritanidees : La presse américaine dénonce l'hypocrisie des restrictions françaises à la liberté d'expression http://t.co/aT5iI9MMoj via @slatefr
Samedi 17 Janvier - 12:53
Ciesma mauritanidees : Charlie Hebdo: l'ambassadeur de France aux Etats-Unis n'apprécie pas la couverture médiatique américaine http://t.co/aOym75oPFz via @slatefr
Samedi 17 Janvier - 12:52
Ciesma mauritanidees : Agressions de femmes voilées, attaques de mosquées... Des actes «islamophobes» ou «antimusulmans» ? http://t.co/kHmuMddB4A via @slatefr
Samedi 17 Janvier - 12:47
Ciesma mauritanidees : Karl Zéro après attentat Charlie Hebdo: "Nous avons créé nous-mêmes ce monstre" http://t.co/B37Nu15sKu via @lalibrebe
Samedi 17 Janvier - 12:14
Ciesma mauritanidees : Mauritanie :Je ne suis ni Charlie, ni Coulibaly ! Je suis musulman, nous sommes tous musulmans ! http://t.co/k1oBXvYgqf
Samedi 17 Janvier - 12:04
ShiaⒺAli (ر) : #Jummah While the #Muslims were praying, Two #fFrench #Priests were guarding the #Mosque in Sablons au Mans #France http://t.co/O2b9m3hbmP
Samedi 17 Janvier - 11:55