Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Actualités Afrique

Nord du Mali : première rencontre entre Ansar Dine et le médiateur Blaise Compaoré

RFI

Une délégation du groupe islamiste Ansar Dine a été reçue, lundi 18 juin, par le président burkinabè Blaise Comparoré, médiateur de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l’Ouest (Cédéao) dans la crise malienne. La délégation islamiste se dit prête à négocier. De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Djibril Bassolé, qui était présent lors de cette rencontre, précise qu’avant toute négociation, Ansar Dine doit rompre avec « les terroristes » d’al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi).


Nord du Mali : première rencontre entre Ansar Dine et le médiateur Blaise Compaoré
Le premier rendez-vous entre le médiateur de la Cédéao et des membres du groupe islamiste Ansar Dine qui contrôle le nord du Mali depuis près de trois mois, semble avoir été positif.

Ansar Dine prêt à négocier

Les six membres de la délégation d’Ansar Dine ont été accueillis au palais présidentiel de Ouagadougou. L’audience a duré une heure. Blaise Compaoré s’est attaché à écouter les différents points de vue de ses interlocuteurs et à obtenir des clarifications sur les intentions du mouvement, dirigé par Iyad Ag Ghaly. Celui-ci n’était pas présent à Ouagadougou.

A l’issue de cet entretien, le porte-parole de la délégation islamiste, Cheick Ag Wissa, a affirmé, devant la presse, que son mouvement acceptait la médiation du président Blaise Compaoré et qu’il était ouvert au dialogue, pour une sortie de crise au Mali.

Cheick Ag Wissa, Porte-parole de la délégation d’Ansar Dine: "Nous acceptons la médiation du Burkina Faso, nous empruntons la voie de cette négociation".

La médiation exclut Aqmi

A l’issue de cette rencontre, la médiation burkinabè a estimé que le groupe d’Iyad Ag Ghaly doit « clarifier ses positions » ainsi que ses revendications les plus extrêmes, comme l’application de la charia dans le nord du Mali - une position à laquelle le mouvement reste toujours attaché.

L’autre point concerne les liens entre Ansar Dine et Aqmi - considéré comme un mouvement terroriste. Le chef de le diplomatie burkinabè a annoncé que, dans les prochains jours, il y aura des séances de travail avec la délégation d’Ansar Dine pour l’élaboration d’une plateforme revendicative sur laquelle pourront être entamées les discussions.

Mais avant toute négociation, Djibril Bassolé a demandé à Ansar Dine de clarifier ses relations avec certains groupes terroristes. Pour lui, il faut que le groupe d’Iyad Ag Ghaly « inscrive son action dans la revendication touarègue, (…) bien sûr, à l’exclusion de toute alliance opérationnelle avec des groupes terroristes ».
Djibril Bassolé

Ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso (au micro de Yaya Boudani): "Il y a, au Nord Mali, la présence d’un certain nombre de groupes terroristes qui cohabitent avec les mouvements armés maliens".

Sur la possibilité de voir Ansar Dine et le MNLA autour d’une même table des négociations, Algabass Ag Intalla, le chef de la délégation islamiste, a répondu : « Nous n’avons, certes, pas les mêmes objectifs mais nous partageons le même territoire. Nous sommes obligés d’être ensemble ».

Le 9 juin dernier, le président Blaise Compaoré avait déjà rencontré une délégation du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA) qui s’était déclarée « disponible » pour des négociations de paix. Si le dialogue échoue, la Cédéao menace toujours d’intervenir militairement dans la région. Elle prépare notamment l’envoi d’une force militaire de près de 3 300 soldats au Mali.

Le Burkina mise toujours sur les négociations

A Ouagadougou, on explique que la rencontre du lundi 18 juin était une prise de contact mais dans les faits, la connexion entre le Burkina et Ansar Dine était déjà bien établie. Le 24 avril dernier, le chef d'état-major du président burkinabè, le général Diendéré, s'était envolé pour Tombouctou afin de récupérer une otage, la suissesse Beatrice Stockly. Dans la foulée, le conseiller spécial de Blaise Compaoré, Moustafa Chaffi - une vieille connaissance de Iyad Ag Ghaly - s'était entretenu, à Gao, avec le patron d'Ansar Dine.

Ouagadougou fait aujourd'hui le pari que les salafistes touaregs sont encore en mesure de se désolidariser de leurs alliés d'al-Qaïda au Maghreb islamique. « Il n'est pas question d'amener Aqmi à la table des négociations mais les Américains discutent bien avec les talibans. Et les hommes du désert sont comme les dunes, ils changent en fonction du vent », plaide un proche du président burkinabè.

Alors que ses pairs béninois et nigérien militent activement pour une intervention militaire rapide dans le nord du Mali, Blaise Compaoré, très critiqué à Bamako et dans la sous-région, depuis le début de sa médiation, lui, joue une autre musique.

Reste un point où tout le monde semble d'accord : aujourd'hui, le premier problème à résoudre pour engager des discussions inter-maliennes est de trouver un interlocuteur fiable à Bamako.
Source: RFI
Lu 192 fois
Notez
Rédigé par RFI le Mardi 19 Juin 2012
S'identifier

Alyssa Rickard : A few protests occur in northern #Mali to proclaim rejection of peace accord; say they weren't adequately represented http://t.co/lcKq5uNOse
Dimanche 1 Mars - 22:14
Alyssa Rickard : Coordination of Azawad Movements did not sign #Mali peace deal becuz they want to first share it with the population http://t.co/6PSaOHDMqW
Dimanche 1 Mars - 22:09
Alyssa Rickard : #Mali government signs peace deal while rebels delay http://t.co/T5m80EYm4R
Dimanche 1 Mars - 21:57
Ciesma mauritanidees : 60 young British women have left to become jihadi brides http://t.co/adV8Dq8J9g
Dimanche 1 Mars - 21:09
Ciesma mauritanidees : Israeli Prime Minister Benjamin Netanyahu to arrive in US and make controversial Iran speech http://t.co/N8w3a6LnLf
Dimanche 1 Mars - 21:08
Agence France-Presse : Les opposants russes assassinés #AFP #Nemtsov http://t.co/KaezMIII7H
Dimanche 1 Mars - 21:07
Ciesma mauritanidees : Netanyahu flies to U.S., signs of some easing of tensions over Iran speech http://t.co/hDnOXvLMTJ via @reuters
Dimanche 1 Mars - 20:55
Ciesma mauritanidees : Nétanyahou met-il en péril la « relation spéciale » américano-israélienne ? http://t.co/W8Lm7N4x9E
Dimanche 1 Mars - 20:49
Ciesma mauritanidees : Mekfoula Mint Brahim, biologiste et activiste : La Juste de l'Adrar http://t.co/m6lMdHkJtC
Dimanche 22 Février - 22:38
Ciesma mauritanidees : Mekfoula Mint Brahim « je ne suis pas arabe, je suis mauresque… » http://t.co/tPh3fOLxc9
Dimanche 22 Février - 22:15
Ciesma mauritanidees : https://t.co/5eg6PkEU6h
Dimanche 22 Février - 22:14
Ciesma mauritanidees : A Istanbul, des hommes en jupe contre la violence domestique http://t.co/6ZxCr9rtBg via @libe
Dimanche 22 Février - 20:58
Ciesma mauritanidees : Le flux de combattants européens vers l'Etat islamique se tarit http://t.co/psjArCaqOX
Dimanche 22 Février - 19:48
Ciesma mauritanidees : #Terrorism: Troops recapture Baga, rout B/Haram http://t.co/5qL1hnK0K0
Dimanche 22 Février - 19:22
Christiane Taubira : "Nous allons faciliter la poursuite des infractions racistes et antisémites en les sortant de la loi de la presse." #assiseshaineinternet
Dimanche 22 Février - 19:11
Le Matin Algérie : L’armée turque fait une incursion en Syrie pour évacuer des soldats http://t.co/XUbN1w0r9e
Dimanche 22 Février - 18:42
Amnesty Paris : « Depuis la Libye et la Turquie, le trafic de #migrants prend une ampleur jamais vue. » Grande enquête de @mediapart. http://t.co/gmV5YCLyWt
Dimanche 22 Février - 15:45
RFI English : France - Niger - French Foreign Minister in Niger to present anti-Boko Haram strategy http://t.co/fy4T8M7VVk
Dimanche 22 Février - 15:40
jean-do merchet : Egypte : l’achat du Rafale traduit le regain du nationalisme http://t.co/9SzPh0nrCO via @Lopinion_fr
Dimanche 15 Février - 18:10
Ciesma mauritanidees : Funeste rivalité entre Al-Qaida et l’Organisation de l’Etat islamique http://t.co/aEhHpoM7kY
Samedi 14 Février - 12:30