Brèves

Libération des quatre journalistes français otages en Syrie  19/04/2014

PARIS (Reuters) - Les quatre journalistes français otages en Syrie, Edouard Elias, Didier François, Nicolas Hénin et Pierre Torrès, sont libres et en bonne santé, a annoncé samedi l'Elysée.
 
"Ils rejoindront la France dans les prochaines heures", ajoute la présidence de la République dans un communiqué.
Les médias turcs avaient rapporté peu avant que les quatre hommes avaient été retrouvés samedi par des militaires turcs à la frontière entre les deux pays.
 
Enlevés en juin, ils ont été retrouvés mains attachées et yeux bandés dans la province de Sanliurfa, précise l'agence de presse Dogan, selon laquelle des inconnus les ont amenés à la frontière tard vendredi soir.
(Jean-Baptiste Vey et Bertrand Boucey à Paris, Seda Sezer à Istanbul)
Reuters


Démission d'Aquilino Morelle, Hollande défend ses principes  18/04/2014

CLERMONT-FERRAND Puy-de-Dôme (Reuters) - Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, a démissionné vendredi en raison de soupçons de conflit d'intérêts, "la seule décision qui s'imposait" pour le président, ébranlé par cette nouvelle entorse à la République "irréprochable" promise lors de son élection.
Soutien-clé du chef de l'Etat, également familier de Manuel Valls qui lui a recommandé de quitter ses fonctions, Aquilino Morelle explique dans sa lettre de démission vouloir se consacrer librement à sa défense au lendemain de la parution d'un article de Mediapart sur un conflit d'intérêts présumé. Lire la suite
Reuters


Abdelaziz Bouteflika promis à un quatrième mandat en Algérie  17/04/2014

ALGER (Reuters) - Les Algériens sont appelés aux urnes ce jeudi pour une élection présidentielle que le chef de l'Etat sortant, Abdelaziz Bouteflika, physiquement diminué depuis un accident vasculaire cérébral subi en 2013, devrait remporter haut la main face à une opposition divisée.
La campagne électorale s'est achevée mercredi sans que Bouteflika, 77 ans, ait participé à un seul meeting, laissant ses conseillers et partisans occuper le devant de la scène pour lui.
Le vétéran de la guerre d'indépendance, au pouvoir depuis 15 ans, est apparu brièvement à la télévision et a semblé physiquement diminué par l'AVC dont il a été victime.  La suite
Reuters


Des députés socialistes promettent un bras de fer sur les 3%  16/04/2014

PARIS (Reuters) - Des députés socialistes reprochent au gouvernement un changement de cap sur ses déficits publics et annoncent un bras de fer avec le gouvernement alors que l'opposition appelle au respect de l'engagement pris auprès de Bruxelles.
Le gouvernement socialiste s'est défendu mardi de tout revirement en matière de déficit public après avoir assuré qu'elle le ramènerait à la limite européenne de 3% du PIB en 2015, coupant court à des spéculations sur son souhait d'obtenir un nouveau délai.
"Aujourd'hui, on nous explique qu'il n'y aura ni renégociation ni délai supplémentaire pour atteindre les 3% de déficit public. A leur bras d'honneur, il faut répondre par un bras de fer", déclare mercredi dans Libération le député PS Pouria Amirshahi.
Lire la suite

 
RFI


Syrie: le Conseil de sécurité face à l'horreur du rapport César  16/04/2014

Le Conseil de sécurité s’est penché sur les atrocités commises en Syrie à travers le rapport César, un document de 55 000 photos d’hommes et de femmes torturés à mort dans les prisons syriennes que la France veut transmettre à la Cour pénale internationale. Lire la suite
RFI


Tchad: Saleh Kebzabo, président réélu de l'UNDR  15/04/2014

 

«L'alternance est possible, nous y croyons fermement. Nous pensons même qu'elle aura lieu en 2016, si rien ne se produit d'ici là au Tchad et nous nous y préparons.»
Législatives en 2015, présidentielle en 2016... Au Tchad, les élections approchent. C'est pourquoi, ce week-end, l'un des principaux partis d'opposition, l'Union nationale pour la démocratie et le renouveau, l'UNDR, a tenu son cinquième congrès à Moundou, la grande ville cotonnière du sud.
Au terme de ce congrès, Saleh Kebzabo a été réélu à la tête de l'UNDR. En ligne de Moundou, le député tchadien répond aux questions de Christophe Boisbouvier. Lire la suite
RFI


VIDEO. Sarkozy : «Je fais une tribune, tout s'arrête...»  15/04/2014

UMP.  Se délectant de la déroute du PS aux municipales, Nicolas Sarkozy se gausse auprès de ses proches de la stratégie adoptée par François Hollande, à qui il prédit un nouvel échec aux européennes.
Lire la suite

LeParisien


Pourquoi des musulmans choisissent l'école catholique pour leurs enfants  15/04/2014

SOCIETE - Selon les secteurs géographiques, les écoles privées catholiques peuvent accueillir jusqu’à 90% de musulmans, estime l’Enseignement catholique. Pourquoi un tel succès? Eclairage...

La pause déjeuner touche à sa fin. Walid et Ismaël, 19 et 16 ans, discutent avant de retourner en cours dans l’établissement privé catholique Jean Baptiste de la Salle, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Inscrits en Bac Pro, tous deux musulmans, ils sont arrivés ici il y a deux ans après des années dans le public. «Mes parents m’ont mis ici parce que mon secteur était blindé et que les lycées n’avaient pas bonne réputation», explique Ismaël. «C’est une bonne école. Ils sont aussi plus compréhensifs sur les absences pour les fêtes religieuses», ajoute Walid. Lire la suite
20minutes.fr


Un plan d'action contre les violences sexuelles dans l'armée  15/04/2014

PARIS (Reuters) - Le ministre français de la Défense a présenté mardi un plan d'action pour prévenir les risques de harcèlement et lutter contre les violences sexuelles au sein de l'armée après la publication d'un livre qui a levé le voile sur ce phénomène.
La parution, en février, de "La Guerre invisible", qui brosse le portrait d'une armée française où les cas de harcèlements physiques et verbaux sont légion, avait conduit les autorités à annoncer l'ouverture d'une enquête dont les conclusions ont été remises mardi à Jean-Yves Le Drian.
"Les agissements dont nous parlons ici, quel que soit leur nombre, sont absolument intolérables", a déclaré le ministre devant quelque 200 hauts responsables civils et militaires réunis à l'Ecole militaire, à Paris. "Ici encore plus qu'ailleurs, tant les armées ont vocation à être exemplaires, tant l'honneur est la vertu cardinale des militaires." La suite
Reuters


Le programme de stabilité sera présenté le 23 avril  14/04/2014

PARIS (Reuters) - La nouvelle trajectoire des finances publiques sera présentée le 23 avril au conseil des ministres et visera à ramener le déficit public de la France à 3% du produit intérieur brut fin 2015, a déclaré lundi le ministre des Finances, Michel Sapin.
"Il faut qu'il y ait 3% de déficit en 2015, pas au-dessus", a-t-il dit sur Europe 1.

 
Michel Sapin a ajouté que le projet de loi de finances rectificative de juin contiendrait des mesures pour répondre au dérapage du déficit l'an dernier par rapport aux prévisions.
Le déficit public s'est élevé à 4,3% du PIB en 2013 au lieu de 4,1%, ce qui pèsera d'autant sur les années suivantes si rien n'est fait. La France prévoyait jusqu'à présent de ramener son déficit à 3,6% fin 2014 et 2,8% fin 2015. Lire la suite.
Reuters


Kiev lance un ultimatum et mobilise l'armée  13/04/2014

KIEV (Reuters) - Les autorités ukrainiennes, prêtes à mobiliser l'armée, ont donné jusqu'à lundi 06h00 GMT aux séparatistes pro-russes pour déposer les armes et quitter les bâtiments publics qu'ils occupent dans l'est du pays, où on signalait dimanche au moins deux morts.
 
Le décret présidentiel fait suite à l'annonce par le président par intérim Oleksander Tourtchinov qu'il avait décidé de déclencher une opération antiterroriste d'envergure avec le renfort de l'armée.
Moscou a réagi à cette mobilisation en dénonçant un "ordre criminel".
 
Après le siège du gouvernement régional de Donetsk et le quartier général des services de sécurité (SBU) de Louhansk, occupés depuis le week-end dernier, de nouveaux bâtiments publics ont été pris ce week-end par les séparatistes pro-Russes à Slaviansk, Kramatorsk ou Marioupol dans l'est du pays. La suite
Reuters


Manuel Valls tente d'enrôler les partenaires sociaux  11/04/2014

PARIS (Reuters) - Trois jours après son discours de politique générale, Manuel Valls s'efforcera ce vendredi d'enrôler les partenaires sociaux dans le grand défi de son gouvernement, relancer l'emploi et l'investissement tout en contenant les dépenses publiques.
Le nouveau Premier ministre a hérité d'une feuille de route largement définie sous son prédécesseur, Jean-Marc Ayrault, et mise comme lui sur le dialogue social pour l'appliquer.
Il a affiché mardi une volonté d'accélérer la mise en oeuvre d'un pacte de responsabilité qui suppose, en contrepartie de baisses de charges pour les entreprises, des négociations dans les branches sur l'emploi, l'investissement et la formation. Lire la suite
Reuters


Assad pourrait être le seul survivant de sa politique, dit Paris  09/04/2014

PARIS (Reuters) - Le président syrien Bachar al Assad souhaite uniquement l'anéantissement de son peuple et pourrait être le dernier survivant de sa politique de "crime massif", a estimé mardi le ministère français des Affaires étrangères.
"La logique dans laquelle Assad s'est enfermé depuis trois ans, massacrer son propre peuple, donne le résultat que nous connaissons aujourd'hui : 150.000 morts", a déclaré le porte-parole du Quai d'Orsay, Romain Nadal, lors d'une point presse. "C'est une impasse tragique pour le peuple syrien." La suite
RFI


Jean-Pierre Jouyet est le nouveau secrétaire général de l'Elysée  09/04/2014

PARIS (Reuters) - Jean-Pierre Jouyet, actuel directeur général de la Caisse des dépôts et consignations (CDC) et proche de François Hollande depuis 30 ans, sera nommé mercredi secrétaire général de l'Elysée, a annoncé l'actuel détenteur du poste.
"J'ai présenté ma démission au président. Jean-Pierre Jouyet va me remplacer", a déclaré à Reuters Pierre-René Lemas.
Haut fonctionnaire et catholique de gauche, Jean-Pierre Jouyet est entré en 2007 dans le gouvernement de François Fillon comme secrétaire d'Etat aux affaires européenne dans le cadre de la politique d'ouverture souhaitée par Nicolas Sarkozy.La suite.
Reuters


Manuel Valls défend l'armée face aux accusations de Kigali  08/04/2014

PARIS (Reuters) - Manuel Valls a rejeté mercredi les accusations du gouvernement rwandais sur la responsabilité présumée de l'armée française dans le génocide de 1994 qui ont crispé les relations diplomatiques entre Kigali et Paris.
"Je n'accepte pas les accusations indignes qui pourraient laisser penser que la France ait pu être complice d'un génocide au Rwanda alors que son honneur c'est toujours de séparer les belligérants", a déclaré le chef du gouvernement lors de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée nationale.
Manuel Valls a par ailleurs rendu hommage aux soldats français engagés à l'étranger, notamment au Mali et en Centrafrique, où l'armée française est intervenue respectivement en janvier et en décembre 2013. 
La suite

Reuters


Manuel Valls se dit serein avant le vote de confiance  08/04/2014

PARIS (Reuters) - Manuel Valls s'est déclaré mardi serein avant le vote de confiance à l'Assemblée nationale sur les priorités de son gouvernement, qui aura pour mission de redresser la France dans un moment qualifié de "difficile" et de "grave".
Les députés français devraient voter la confiance à l'issue du discours de politique générale du Premier ministre, qui s'est efforcé jusqu'à la dernière minute de mobiliser ses troupes lors d'une rencontre mardi matin avec des députés socialistes secoués par la défaite de leur camp aux élections municipales. La suite
Reuters


Mali: la dernière attaque jihadiste laisse entrevoir leur nouvelle stratégie  08/04/2014

Des tirs de roquettes ont touché la ville de Kidal au Mali, lundi. Une attaque attribuée aux islamistes qui ont occupé le nord du pays pendant plusieurs mois en 2012, avant d'en être chassés par une coalition internationale dirigée par la France. Ils sont néanmoins toujours actifs dans cette vaste région où ils commettent à intervalles réguliers des attaques, dont certaines sont meurtrières. La suite
RFI


Les centristes lancent leur campagne européenne sans Borloo  07/04/2014

PARIS (Reuters) - Les centristes de l'Alternative ont lancé lundi à Paris leur campagne pour les élections européennes en s'efforçant de surmonter l'annonce, la veille, du retrait de la vie politique pour raisons de santé de leur chef de file, Jean-Louis Borloo.
Les dirigeants du rassemblement de l'UDI et du MoDem, qui rêvent d'un score à deux chiffres le 25 mai, veulent faire émerger l'idée qu'entre une UMP et un PS à la ligne européenne floue, les centristes sont "le pôle alternatif aux europhobes".
Ils ont estimé, à l'image de l'eurodéputée Marielle de Sarnez, que la détermination et l'esprit de rassemblement des militants qui ont présenté lundi les têtes de liste étaient "le plus beau des messages qu'on peut envoyer" à Jean-Louis Borloo. La suite
Reuters


Deux consultants de l'Onu, dont un Français, tués en Somalie  07/04/2014

BOSSASSO Somalie (Reuters) - Deux consultants travaillant pour les Nations unies, un Français et un Britannique, ont été tués lundi à l'aéroport de Galkayo, dans le centre de la Somalie.
Un porte-parole de l'Onu a dit ignorer les raisons pour lesquelles les deux hommes ont été abattus.
Selon un témoin, un homme portant un uniforme de la police a ouvert le feu sur les deux étrangers qui étaient dans leur voiture à l'aéroport.
Les victimes travaillaient pour l'agence de lutte anti-drogue de l'Onu, a déclaré Abdi Idris, un responsable de la région autonome du Puntland. La suite
Reuters


Participation plus forte que prévu à la présidentielle afghane  05/04/2014

KABOUL (Reuters) - Le premier tour de la présidentielle en Afghanistan a attiré plus d'électeurs que ne l'avaient prévu les organisateurs - sept millions sur les douze millions qui étaient appelés à voter -, malgré la menace que faisaient planer les taliban.
Cette affluence inattendue a provoqué par endroits une pénurie de bulletins de vote et a conduit la Commission électorale indépendante à demander à ce que les bureaux restent ouverts plus longtemps que prévu.
Selon les premières estimations livrées par le chef de la Commission électorale, Yousaf Nuristani, le taux de participation s'élève à environ 58%. La suite
Reuters


1 2 3 4 5 » ... 64