Brèves

Des réfugiés meurent au large de la Tunisie  11/07/2012

Plus de cinquante migrants, en majorité venus d'Erythrée, sont morts de déshydratation en tentant de se rendre en Italie depuis la Libye, a rapporté mercredi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR), citant le seul survivant du drame.

Cinquante-cinq personnes avaient embarqué à la fin de juin en Libye, et tous, à l'exception d'un seul, ont péri dans cette odyssée qui aura duré quinze jours, précise un communiqué du HCR. Le seul rescapé, un Erythréen, a été trouvé par des pêcheurs tunisiens et a été hospitalisé à Zarzis, en Tunisie, où un représentant du HCR a recueilli son témoignage.
Les migrants avaient embarqué à Tripoli sur un bateau pneumatique. Au bout d'une journée, ils avaient atteint une côte italienne, mais le vent les a renvoyés en haute mer et leur bateau a commencé à perdre de l'air. Il n'y avait pas d'eau à bord et beaucoup ont bu de l'eau de mer, dont le survivant, retrouvé accroché à la carcasse du bateau et à un jerrycan. 
Selon la branche du HCR en Italie, cent soixante-dix personnes sont mortes ou sont portées disparues cette année en essayant de rejoindre l'Europe. Un bateau transportant cinquante Erythréens et Somaliens a été intercepté lundi par la marine maltaise, mais les migrants ont refusé toute assistance et ont décidé de continuer vers l'Italie, précise le HCR.
Lemonde.fr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter